Idriss Aberkane fait des hypothèses sur l’évolution de notre société vers une économie du savoir.
Il prend en exemple la Somalie et la Corée. Cette dernière a « dépensé sans compter » comme dirait John Hamond.
Aujourd’hui avec des entreprises comme Samsung, LG, Kia, les résultats sont là.

La connaissance est une arme, c’est une citation connue.
Et vous si êtes ici, c’est pour être armés.

Alors voici une arme qu’on nous bride voir que l’on nous prive dès l’enfance : le sens de l’observation.

Mais on ne vous en prive pas directement, on le fera sournoisement.

On mettra cela sous l’excuse de code sociaux pour limiter les masses.
On vous reprochera d’être curieux.
On vous dégoûtera de chercher à savoir.
Voir même plus, de comprendre.

Car comprendre abouti à la formation, le plus beau métier du monde.
… Enfin il fut un temps.

Nous avons pu observer en 2015 ouvertement cette doctrine.
On a pu l’entendre dans la bouche d’un premier sinistre (comme s’amusait à les décrire Coluche) : « Expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser.« 

Maintenant que vous avez pris conscience de ces armes puissantes que sont la connaissance et l’observation :
Passer à l’action vous donnera de nouvelles cordes à votre arc.
Gardez à l’esprit que chacun est libre de partager ses armes ou d’en vendre.

Il m’est venu une anecdote qui démontre qu’il n’y aucun lieu et aucune arme à négliger de nos jours.
Plus cet outil est utilisé et universel, plus il doit être tranchant et efficace.

Dernièrement, j’ai fait un passage au Sénat. Un lieu peu commun par excellence.
En plein dans une discussion sur « comment valoriser des documents » (je peux vous dire que c’est pas gagné).

J’ai vu une atrocité.

L’homme à coté de moi, inspecteur à la cours des comptes, aux « couleurs locales » avec son costume, autour des 40 ans, avec un ordinateur portable moderne, manifestement à l’aise avec l’informatique se lance dans de la prise de note avec le Bloc-notes de Windows.

Pourquoi utiliser Bloc-notes ?
Ok, nous somme en guerre (à minima économique et sanitaire), d’accord mais la convention de Genève a été ratifiée pour protéger les civils !

Ceux qui ont connu les navigateurs sans les onglets comprendront rapidement de quoi il est question.

Imaginez perdre vos onglets sur le navigateur.
Un myriade de fenêtre qui noie votre document au milieu des autres applications.
Impossible de lire le titre du document.
On peut étendre la barre des taches mais c’est perdre de la surface d’affichage.
L’élasticité de l’écran ça n’existe pas et on imagine pas acheter une écran supplémentaire juste pour élargir la barre des taches.

Vous ré-ouvrez votre navigateur et vous reprenez votre navigation là où vous vous êtes arrêté.
Vous fermez votre application et si vous êtes pressé ou étourdi, un mauvais clic et c’est perdu.
Vous éteignez votre ordinateur brusquement et tout est perdu.

Et là vous me allez me dire mais ça existe un Bloc-notes avec des onglets comme mon navigateur ?

Oui.

Mais ça coûte combien ?

C’est gratuit.

On trouve ça où ?

Ici, ça s’appelle Notepad++ pour Windows.

C’est quoi l’arnaque ?
Cherchons …

C’est pour vendre autre chose avec ?
« Le concept de la générosité » car c’est un logiciel qui vit en open source.
Une réponse à un besoin qui a été offert à la communauté comme un ouvrage déposé dans la boite à livres du coin.

On pourrait y trouver un virus ?
Comme le code est ouvert et libre d’accès : Des gens contrôles en plus d’y ajouter des fonctionnalités.

D’ailleurs parlons des fonctionnalités supplémentaires. Car elles ne résument pas aux onglets et à gérer l’ouverture des documents.
Vous ouvrez une parenthèse et le logiciel vous accompagne visuellement.
Vous ouvrez des guillemets, c’est aussi le cas.
Vous ouvrez des tags sur un fichier HTML, XML et la magique se déclenche.

Vous en voulez plus ?
Proposez une nouvelle fonctionnalité ! (Je vais pas vous mentir : ça se passe en anglais)
Encore qu’avec un peu de chance, elle existe déjà.

Vous en voulez encore plus ?
Alors abonnez-vous à notre infolettre pour découvrir le prochain bon plan.

Et n’oubliez pas, vous pouvez découvrir un outil n’importe où avec et avec n’importe qui.
Ouvrez vos yeux et soyez curieux et généreux.