Aller au contenu

Chérie, ça va couper !

Un des buts primaire et principale de l’humanité est d’assembler ou capitaliser.
Pour beaucoup, c’est même le seul et unique.

Pour faire votre assemblage et faire rentrer des pièces.
Ces pièces ont souvent besoin d’être adaptés.

Nous tombons sur la fonction la plus récurrente et avec un des plus fort impact.
La deuxième la plus cher dans tous les métiers.

Couper.

Cette évidence, chez mes amis et dans ma famille leur à tous échappé.

Comment désigne-on un espace de repas ou un restaurant ?
Avec une fourchette et un couteau.

Quand on vous parle d’un plombier vous visualisez chalumeau ?
Outil avec lequel on peut couper en plus d ‘avoir un fort pouvoir énergétique.

Quand il y a une coupure de l’eau, de l’électricité ou d’internet, l’impact est là.

Le choix « d’impact » n’est pas prise à la légère.
Une séparation, c’est une coupure.

Vous avez toujours voulu être équipé pour la vie ?
Alors investissez toujours dans des bons outils.
Un dicton célèbre dit : « Un bon ouvrier à de bon outils. »

Ne lésinez jamais sur ceux qui vous servent à couper, ils font parti des plus importants.

Pensez au couteau suisse et à l’impact qu’il a sur notre subconscient collectif.
Personne n’imagine MacGyver sans son couteau suisse.

Couper c’est aussi choisir une direction.

Couper c’est décider.

Couper c’est aussi trancher.

Voici une de mes grilles de lecture que j’applique à toutes mes activités.

Avoir une idée claire de ce que l’on veux obtenir et couper ce qui ne rentre pas.

Laissez dans les commentaires à quoi ressemble vos « couteaux » et si ils coupent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.