On va commencer par la base

« Exclusif comment SYSTÉMATIQUEMENT devenir riche.
Voilà comment je te révèle comment être libre malgré toutes les objections que tu pourrais sortir grâce à quelques méthodes simples et astucieuses. »

Voici l’effet « Oh putain ! Encore un. », le premier crime d’un texte de vente.

C’est une approche périmé depuis au moins 2012.

L’effet « Oh putain ! Encore un. » ou OPE1 pour les intimes des programmes de M. Tugan Baranovsky, c’est l’illustration du premier des trois crimes pour un texte : l’ennui.
Pour un site de vente : le visiteur ferme la page.

Voici un échantillon représentatif pour commencer une entrée en matière.
J’ai découvert son existence avec Romain de la chaine Dropshipping Reborn qui l’appelais à l’époque Moïse.
En suivant religieusement des conseils a fait son premier million d’euro.

Maintenant nous avons identifié, un formateur, qui sait identifier de vrai et de sérieux problèmes.
Va-t-il apporter une vraie réponse ? Oui et bien plus que ça.

Avant de commencer à être intéressant ou plutôt d’arrêter d’être ennuyant, il faut mettre des choses au clair.

Le secret qui brouille les cartes

Levons la confusion entre difficile et complexe.

Difficile, c’est quand tu vas souffrir :

Complexe, c’est quand il y a beaucoup d’interaction :

  1. un client achète un croissant
  2. qui avale sa bouchée de travers
  3. qui va provoquer un malaise voyageur
  4. qui va retarder ton train
  5. qui va te mettre en retard
  6. qui va te faire perdre cette vente

Nous ignorons, le plus souvent d’ailleurs, le premier élément déclencheur.
Plus il y a de « qui » plus c’est complexe, mais chaque élément est horriblement simple.
On parle de manger correctement une viennoiserie à la base. Mon neveux Emile, de 2 ans, y arrive sans trop de difficultés.

Maintenant vous êtes dans la confidence.
Le travail n’a rien de difficile.
Mais il exige simplement d’être fait sérieusement et avec méthode.

C’est si difficile d’être intéressant ?

Non, ça n’a rien de difficile, car c’est juste complexe.

Les éléments simples sont une accroche, des péripéties et une fin.

En clair, on va raconter une bonne histoire.
Bravo capitaine évidence !
Et voilà le même piège de la facilité qui se referme :

Une bonne accroche ça n’est pas difficile, c’est juste complexe.

Une bonne accroche doit cibler et comprendre à qui on parle, choisir quelque chose qui l’intéresse, lui faire ressentir que c’est possible.

Nous n’allons va pas recommencer à l’infini cette démarche.
Jusqu’où creuser pour arriver à l’essentiel ?
Où sont les connaissances fondamentales dont on a vraiment besoin ?

Tout est dans les programmes de Tugan.

Le niveau d’analyse de Tugan, qui en a fait un millionnaire et forme des millionnaires comme Romain me semble suffisante.
Ça lui a ouvert les portes de la liberté, alors j’entreprends le même chemin et je t’offre ici la possibilité de faire de même.

Nous vivons dans une époque de changement majeur, les opportunités sont là.
Le capitalisme et plus qu’ouvert à tous, on nous oblige à y participer alors je veux être un bon joueur.

Jouer aux poupées russes et l’individualité

60% des entreprises sont des artisans.
L’image de l’artisanat c’est un petite boutique.
Avec les nouvelles technologies : la petite boutique est électronique pour ne pas dire informatique et en ligne.
L’informatique ce sont des machines, des robots … en bref : l’automatisation.

Les GAFAM ont terrassé la zone de jeu (commerciale), il ne reste plus qu’à ouvrir ta boutique.

Hier, une boutique n’avait besoin que d’exister pour captiver l’intérêt dans cette zone en friche.
Demain elle demandera des décorations hors de prix pour être intéressante.

C’est le moment de prendre la vague.

Et c’est ce qu’offre Tugan avec Revenus eXponentiels

Au programme, comment avoir des revenus automatisés.

Pour les entrepreneurs solo qui veulent gagner leur liberté avec internet.

Attention, les prix augmentent vraiment et régulièrement alors n’attends pas.

ABCM à tous les MdM.